© Théâtre du portage, 2016

 

« Ils sont de joyeux naufragés

Pirates malhabiles

Anges cornus aux doigts de fée

Opiniâtres mais dociles.

Ils sont sombres gais lurons

En équilibre sur le bout de la langue

Ils fêtent même les déceptions

Ils font toujours comme bon leur semble.

Ils ne s’avouent jamais vaincus

Tant qu’ils gambadent

Dans le champ des possibles.

S’armant d’une langue du bout du monde

Il faut bien qu’ils vous répondent

Que rien n’est impossible.

Ils sont d’un calme qui gronde

Voyageant à dos de solutions

Guidés par leur âme vagabonde

Inspirés de peurs et de passions.

Ils sont des germes d’idées

Des pousses tendres de poésie

Génies en herbe inavoués

Une eau trouvée dans une autre galaxie.

Ils ne s’avouent jamais vaincus

Tant qu’ils gambadent

Dans le champ des possibles.

S’armant d’une langue du bout du monde

Il faut bien qu’ils vous répondent

Que rien n’est impossible. »

 

-Le chant des possibles

 

zoé lajeunesse-GUY

LA TROUPE

Maude-Hélène Brouard - Valentina

Rosalie Dell’aniello - Tom

Stéphanie B. Dumont - Lili

Félix Emmanuel - Edgar

Agathe Foucault - Madeleine

Zoé Girard-Asselin – La Gercée

Zoé Lajeunesse-Guy - Gilles

Sarah Leblanc-Gosselin – Eva Bunker

Olivier Parent - Jean-Paul Paul

Philippe Perreault – Le Cracheux

Camille Walsh – Automne

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now